Avocat pour la garde des enfants à Huy

Afin de faire valoir vos droits dans le cadre d’une demande d’hébergement et de part contributive pour vos enfants, Maître Marie DEMARCHE, avocate au Barreau de Huy, vous prodiguera une écoute attentive, des conseils personnalisés et une défense sérieuse.

Lorsque la situation des enfants est en jeu, un couple qui se sépare peut avoir de multiples inquiétudes. L’autre parent sera-t-il adéquat ? Comment organiser le quotidien ? Avec la séparation, les moyens financiers sont moins importants, comment subvenir aux besoins des enfants ?

Ces questions et biens d’autres taraudent bons nombres de parents et, pour ne rien arranger, elles se posent à un moment où beaucoup de ressentiment peut exister entre les adultes au point de parasiter leur jugement et leur faire oublier par moments l’intérêt des enfants. L’intervention de votre avocat en droit de la famille à Huy permet de recentrer le débat et d’y apporter une touche nécessaire d’objectivité.

L'autorité parentale, qu'est-ce que c'est?

L’autorité parentale est l’ensemble des droits et devoirs des parents envers leurs enfants et leurs biens.

Les parents ont un devoir d’éducation et de surveillance de leur enfants et en sont les civilement responsables. C’est à eux que reviennent les grandes décisions d’orientation morale, religieuse ou philosophique, scolaire, culturelle, médicale etc.  

Le principe veut que les deux parents exercent conjointement l’autorité parentale. Ils doivent eux-mêmes discuter de ces points entre eux et trouver une voie commune à inculquer.

Pour autant, le principe connait des exceptions. Une déchéance partielle ou totale de l’autorité parentale peut être prononcée par le juge de la famille à l’égard de l’un ou des deux parents, dans l’intérêt supérieur de l’enfant. 

Comment organiser l'hébergement des enfants?

Le droit de la famille a connu des bouleversements qui ont permis de s’accorder avec les évolutions de la société.

Ainsi, en ce qui concerne l’hébergement de l’enfant (sa garde), la volonté du législateur est que les relations de l’enfant soient de même qualité, autant que faire se peut, avec ses deux parents.

L’hébergement égalitaire sera donc privilégié.

La méthode classique d’hébergement alterné égalitaire propose que chaque parent héberge l’enfant une semaine sur deux et la moitié des vacances scolaires. D'autres possibilités existent et pourront être admises pour autant que l’aménagement respecte l’intérêt supérieur de l’enfant.

Il peut y avoir un hébergement principal par un parent et un hébergement accessoire (ou secondaire) par l’autre. 

Si les parents ont un accord sur les modalités d’hébergement, le juge de la famille pourra le consacrer dans  son jugement. Sans accord, il se basera sur ce qui a été dit par chaque partie et prendra une décision lui-même en ayant toujours comme première inquiétude l’intérêt de l’enfant.

Lorsque se pose la question de l’hébergement, il faudra toujours envisager le domicile des enfants (qui sera fixé chez l’un ou chez l’autre). À ce domicile s’attache la perception des allocations familiales et la déduction de la charge fiscale.

En cas d’hébergement égalitaire, le parent qui perçoit les allocations familiales devra en principe en reverser la moitié à l’autre parent. Dans le cas de l’hébergement principal, le parent titulaire de ce droit percevra, seul, les allocations familiales.

Vous souhaitez être aiguillé dans vos décisions ? Demandez de l'aide auprès de votre avocat pour le garde de vos enfants, installé à Huy, près de Liège et Wanze.

Contactez-moi

Consultez également :